On entend énormément parler du bio car il occupe une place grandissante dans nos assiettes. Manger bio est plus qu’un choix, c’est un véritable mode de vie. Le terme « bio » signifie qu’une denrée a été produite sans produit de synthèse (fertilisant ou pesticide chimique) ou d’OGM. L’agriculture bio utilise des méthodes ancestrales dans le respect de l’environnement en suivant le principe de la rotation des cultures, de la lutte biologique (larves de coccinelles par exemple) ou encore le désherbage mécanique.

Mais quels bénéfice de manger bio quand on est une personne âgée ?

Manger bio, c’est manger des aliments plus sains avec une meilleure qualité nutritionnelle 

Les aliments bio sont généralement plus riches en minéraux et vitamines. Les légumes contiennent plus d’antioxydants et la viande, de meilleure qualité, comporte de meilleures graisses insaturées et d’oméga 3. Or, lorsque l’on avance en âge 

Moins de 5 % des fruits bio présentent des traces de pesticides contre 50 % dans l’agriculture conventionnelle.

 Comme ils sont cultivés naturellement, ils sont obligés de se défendre seuls contre les insectes ou les champignons. Ils synthétisent alors plus d’anti-oxydants, de vitamines C et de caroténoïdes que les fruits ou légumes non bio. Le lait quant à lui, est plus riche en oméga 3 parce que les vaches sont nourries avec de l’herbe essentiellement et non des antibiotiques et des hormones. Les personnes âgées doivent faire attention à leur repas afin de ne pas avoir de carence et consommer bio les aideraient à mieux préserver leur santé.


Il y a moins de pesticides et d’OGM dans les produits bio du quotidien. En plus, dans les régions agricoles où on utilise des pesticides, ces substances se retrouvent dans les sols, les cours d’eau et se retrouvent en suspension dans l’air. Certaines plantes peuvent même absorber les pesticides alors que celles-ci n’étaient pas ciblées. Les pesticides affectent tous les organismes ainsi que les environnements dans lesquels ces organismes évoluent. Ainsi, dans l’Union européenne, 24,5 % des espèces vulnérables ou en danger sont menacées par les effluents agricoles (parmi lesquels les pesticides et les engrais), notamment les abeilles, les libellules, les amphibiens…

Les aliments bio sont de meilleures qualités:

Les fruits et les légumes bio sont cultivés plus mûrs et ils donc sont concentrés en arômes et ont un goût plus savoureux. Avez-vous déjà fait la différence entre la tomate du supermarché et la tomate de chez un petit producteur bio ? Le goût n’a rien à voir. Pour éviter la dénutrition chez les seniors, il est important de donner des aliments qui ont du goût. N’hésitez donc pas à leur proposer de mettre un peu de légumes ou de fruits bio, vous verrez, ils sentiront la différence. 

Manger bio, c’est meilleur pour notre environnement et le monde qu’on laisse à ses enfants et petits-enfants

En effet, l’utilisation massive de pesticides et d’engrais chimiques tue les sols et toute biodiversité alors que l’agriculture biologique protège les sols et limite l’érosion. L’agriculture bio permet également de préserver l’eau car les variétés d’aliments biologiques sont adaptées aux conditions locales et donc sont moins gourmands en eau. L’agriculture biologique protège également la biodiversité car elle respecte, restaure et entretient les équilibres biologiques. L’agriculture écologique permet aux agriculteurs de lutter contre les ravageurs, les maladies et les mauvaises herbes en utilisant matières organiques végétales ou animales sans utiliser de pesticides chimiques qui polluent les sols, l’eau et dégradent les écosystèmes, ainsi que la santé des agriculteurs et des consommateurs. 


En plus de détruire directement la biodiversité, les pesticides affectent la chaîne alimentaire. Les oiseaux des champs en sont une illustration parfaite. En plus d’être directement empoisonnés, ils souffrent d’une réduction drastique de leurs ressources alimentaires (insectes, graines…). En France, plus de 70 % des couvées de perdrix grises sont exposées à au moins un pesticide selon Greenpeace. Pourtant, la raréfaction d’une espèce peut entrainer des déséquilibres qui mettent en danger d’autres espèces. 

Acheter bio dynamise l’économie locale

En effet, le bio privilégie le local et les circuits courts. L’approvisionnement de proximité permet à la fois la réduction des coûts de distribution, la création de liens directs entre producteurs et consommateurs, le maintien de petites exploitations, le soutien à l’économie locale. Une personne âgée est en général bien implantée à son échelle locale et cela fait donc sens pour elle.

La Cagette Biologique vous livre à domicile des paniers de fruits et légumes bio de saison en direct des producteurs, parfait pour des seniors qui souhaitent prendre soin de leur santé et de l’environnement.

Source : Bonjour Senior