Depuis 15 ans, une révolution verte est en marche. « Bio », un mot devenu à la mode en matière de santé. Cette santé concerne et inclut le bien-être des consommateurs, des producteurs, de l’environnement et de l’économie locale. 

Vous trouverez ci-dessous une liste de 6 bonnes raisons pour lesquelles il est préférable de consommer local et bio :

Des produits de meilleurs qualités nutritionnelles

Une terre exploitée dans le respect de la nature et sans ajouts de pesticides donnera forcément des produits gustativement meilleurs que cultivés hors saison et issus de l’agriculture dite conventionnelle. Lorsque vous consommez des paniers de fruits et légumes bio et locaux, vos agriculteurs récoltent à maturité des produits frais, qualitatifs et de saison. 

A l’inverse, en choisissant de consommer des produits issus de cultures conventionnelles, les récoltes sont effectuées tôt pour être expédiées et ensuite distribuées aux magasins de détail.

Les productions locales ont un délai plus court entre la récolte et l’arrivée du produit dans l’assiette, ce qui préserve la valeur nutritionnelle du produit. 

Les antioxydants, les vitamines et les minéraux peuvent être perdus pendant le transport des produits de cultures conventionnelles. En outre, les aliments biologiques locaux sont à préférer car naturels et purs. Pas d’additifs chimiques artificiels ni de produits manipulés !

 Soutenir l’économie locale

Investir pour sa santé en consommant bio c’est bien mais investir près de chez soi tout en préservant sa santé c’est mieux ! En choisissant d’acheter local, régional et français, vous soutenez les producteurs de votre région et participez à l’économie locale en permettant à des entreprises de maintenir les emplois locaux.

Faire ses achats en circuit-court contribue fortement au dynamisme de l’économie territoriale.

 Promouvoir la biodiversité

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, plus de 75 % de la diversité génétique agricole a été perdue au cours du XXe siècle. En cause, la pratique intensive de la monoculture de variétés limitées et génétiquement modifiées par l’agriculture conventionnelle. Résultats ? Les terres s’appauvrissent, la vie y est détruite et la qualité des produits est dégradée. 

Aussi, en optant pour des produits issus de petites exploitations locales qui pratiquent la culture de nombreuses variétés de plantes, vous participez à votre échelle à la préservation de la biodiversité et au patrimoine alimentaire français.

 Pollution environnementale

Les méthodes de production alimentaire de l’agriculture conventionnelle ont des effets néfastes sur l’environnement. Destruction et érosion des sols, déversement de produits chimiques dans les systèmes d’eau, prolifération des mauvaises herbes et d’insectes résistants aux herbicides et aux pesticides etc..

Tandis que l’agriculture biologique n’utilise pas de pesticides ou d’engrais synthétiques dérivés du pétrole.Ainsi, l’eau et les sols sont moins contaminés par le ruissellement de ces produits chimiques.

Par conséquent, les exploitations agricoles saines, bien gérées et entretenues, préservent les sols fertiles, ne polluent pas l’eau et limitent les pollutions environnementales liées à la production alimentaire.

 Réduire votre empreinte carbone

Les aliments locaux et biologiques parcourent moins de kilomètres  avant d’arriver dans votre assiette. Les aliments que vous retrouvez en GMS voyagent bien plus, en moyenne 2400 km!

Plus de temps de trajet équivaut à plus d’énergie et d’essence utilisée.

Un approvisionnement alimentaire plus sûr.

En réduisant le nombre d’étapes entre le moment où les aliments arrivent dans l’assiette et celui où ils sont consommés, nous réduisons le risque de contamination des aliments. Les problèmes de sécurité surviennent lors de la récolte, du lavage, de l’expédition et de la distribution des aliments cultivés de manière conventionnelle.

L’acheminement des aliments locaux et biologiques de la ferme à votre assiette nécessite moins d’étapes en cours de route, ce qui réduit les risques pour la sécurité alimentaire…